Recyclerie : La Tisserie Parisienne

La tisserie parisienne

De quoi s’agit-il ? D’un projet d’insertion à partir de tissus recyclés qui contribue au développement d’une économie sociale, solidaire et locale. L’industrie textile fonctionne de manière très linéaire : je produis – je consomme – je jette, ce qui génère beaucoup de déchets. Aujourd’hui 19 vêtements sur 20 ne sont pas recyclés et finissent enfouis dans nos terres ou incinérés. Face à ce constat La Tisserie Parisienne a pour but de recréer une micro-filière textile à Paris en collectant les textiles de seconde main et en les valorisant par le tissage artisanal. Ces textiles sont nettoyés et transformés en petites bandes, pour pouvoir être tissés sur des métiers à tisser manuels.

Produire du textile autrement, tout en développant une nouvelle forme de créativité, voilà les enjeux…

Produire ainsi est aussi une manière d’agir sur l’environnement : l’’industrie de la mode – deuxième industrie la plus polluante au monde après l’industrie pétrolière – est responsable à elle seule de 20% de la pollution de l’eau dans le monde !

La Tisserie Parisienne proposera une formation et un travail à des personnes en situation de handicap et fragilisés par la vie. Et leur offrira un avenir plus serein, ainsi qu’à leurs familles.

La demande de subvention est de 16.000 euros, pour commencer à acheter les métiers à tisser et finaliser le prototype. La Fondation, consciente des enjeux de ce projet, le soutient à hauteur de 5500€.